Résumé de l'histoire

La naissance de Jésus1 - La naissance de Jésus

Quand était-ce la dernière fois que vous avez été émerveillé? Quand était-ce la dernière fois que vous avez été confronté à quelque chose en éprouvant un tel émerveillement que vous êtes juste resté à le contempler en extase? Il y a deux choses qui se produisent. Tout d'abord, vous arrêtez ce que vous faite, et après, vous admirez la merveille. La nuit de la naissance de Jésus, les anges dans le ciel et les humains sur la terre ont arrêté ce qu'ils faisaient et se sont mis en admiration. Et l'ange leur a dit: «Ne craignez pas, car voici, je vous apporte de bonnes nouvelles d'une grande joie qui sera pour tous les gens. Car il est né pour vous ce jour-là, dans la ville de David, un Sauveur, qui est Christ le Seigneur.» Le début de la vie terrestre de Jésus a été marqué par un tel émerveillement, car c'était la prochaine étape pour Jésus qui était plus que juste un excellent enseignant ou un prophète. Jésus était la seule personne à vivre une vie sans péché. Il était à la fois pleinement humain et pleinement Dieu. Dieu aurait pu annoncer la naissance de Jésus dans le palais d'un roi, mais il a envoyé ses anges aux bergers.

Regarder la vidéo


Le baptême de Jésus2 - Le baptême de Jésus

Le baptême relie les chrétiens croyants au fondement de leur foi et à l'événement central de l'histoire humaine: la mort de Jésus sur la croix pour nos péchés. Lorsque le prophète, Jean-Baptiste, a baptisé Jésus, une voix du ciel a dit: «Tu es mon Fils bien-aimé en qui j'ai mis toute mon affection.» Jean-Baptiste a prêché un baptême de repentir pour le pardon du péché. Beaucoup de gens sont venus entendre Jean prêcher, avouer leurs péchés, se repentir et être baptisés. Jean leur a dit: «Après moi, un autre viendra, plus puissant que moi; je ne suis pas digne de me baisser et de délier les lanières de ses sandales. Je vous baptise avec de l'eau, mais il vous baptisera avec le Saint-Esprit.» Alors, lorsque Jean a baptisé Jésus dans la rivière et qu'il sortait de l'eau, les cieux s'ouvrirent et la voix de Dieu a dit: «Tu es mon Fils bien-aimé en qui j'ai mis toute mon affection.» L'Esprit de Dieu est descendu comme une colombe et s'est posé sur Jésus en accomplissement de la prophétie d'Isaïe (Isaïe, 11:2; 42:1). Le lendemain, lorsque Jean-Baptiste a vu Jésus venir vers lui, il s'est écrié: «Regardez l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde!» (Jean 1:29). Puis, Jean-Baptiste a donné ce témoignage: «J'ai vu l'Esprit descendre comme une colombe et rester sur lui. Je ne l'aurais pas connu, sauf que celui qui m'a envoyé baptiser avec de l'eau m'a dit: „L'homme sur lequel vous voyez l'Esprit descendre et rester est celui qui baptisera avec le Saint-Esprit.“ J'ai vu et je témoigne que c'est le Fils de Dieu.» (Jean 1:33-34).

Regarder la vidéo


La femme près du puits 3 - La femme près du puits

La route la plus courte de Judée à la Galilée était par la Samarie. La plupart des Juifs évitaient de passer par la Samarie parce qu'ils n'aimaient pas les Samaritains. En chemin, Jésus et ses disciples sont venus à la ville appelée Sychar, près d'où Jacob avait vécu et avait donné un terrain à son fils Joseph. Le puits de Jacob était là. Jésus était fatigué de son voyage et vers midi, il s'était assis près du puits pour se reposer. Quand une femme samaritaine est venue chercher de l'eau du puits, elle a tiré son eau près de Jésus. Alors, Il lui a demandé: «Voulez-vous me donner à boire?» La femme était étonnée et a dit: «Vous êtes un Juif et je suis une Samaritaine. Comment pouvez-vous me demander à vous donner à boire?» Jésus lui a répondu: «Si vous connaissiez le don de Dieu et celui qui vous dit: „Donnez-moi un verre“, vous l'auriez demandé, et il vous aurait donné de l'eau vive.» Que veut dire Jésus par «de l'Eau vive»? Plus tard dans leur conversation, la discussion passe de la vie privée de la femme aux questions de culte public. Jésus a déclaré: «Croyez-moi, femme, un temps viendra où vous n'adorerez ni sur cette montagne, ni à Jérusalem. Vous, les Samaritains, ne savez pas ce que vous adorez, nous adorons ce que nous savons. Le salut vient des Juifs. Pourtant, un temps viendra où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité. Car tels sont les adorateurs que cherche le Père. La femme a dit: «Je sais que le Messie (l'Oint) viendra. Quand il viendra, il nous expliquera tout.» Alors Jésus a déclaré: «Je suis le Messie.» Que veut dire Jésus en disant que les vrais adorateurs adoreront le Père dans l'esprit et la vérité?

Regarder la vidéo


Le semeur de graine 4 - Le semeur de graine

Habituellement, quand un agriculteur sort pour planter sa précieuse graine, il s'assure que le sol est prêt à recevoir la semence, pour qu'il ait une récolte riche. Dans cette parabole, Jésus dit qu'il semble que le semeur de la graine la répand librement sur tous les types de sol : sol rocheux, parmi des épines, sur le bord de la route fréquentée et dans quelques parcelles de bonne terre. Évidemment, ce semeur sait que toutes les semences ne vont pas produire de graines et que certaines ne produiront rien du tout. Alors, voilà ce qu'il dit. Tout d'abord, nous devons identifier le semeur et la graine. Puisque Jésus raconte l'histoire, il se réfère évidemment à lui-même comme le Semeur. La semence est la VÉRITÉ de Dieu. Ah, oui, et que représentent les quatre types de terre ? La parabole est destinée à nos vies, à notre humanité, à nos cœurs.

Alors, posons la question … Est-ce que le Semeur gaspille sa semence en la répandant sans tenir compte de l'endroit où elle tombe? Jésus, le Semeur, ne le pense pas. Il est sûr que certaines de Ses graines trouveront un bon sol et regardez ce qui s'est passé. Le graines se sont multipliées par cent.

Alors, quelle est notre réponse à cette parabole. Comment je prépare ma vie, mon humanité, mon cœur à recevoir la graine de Dieu? Il semblerait qu'il nous appartient de nous ouvrir pour recevoir cette graine offerte par Dieu, par l'intermédiaire de Son Fils, Jésus.

 

Regarder la vidéo


Le bon Samaritain 5 - Le bon Samaritain

Qui est mon voisin? A première vue, cette question est très évidente pour nous tous. C'est la personne qui habite à côté de nous, notre communauté, notre affiliation politique, notre ville ou notre pays. Si nous trouvons une personne volée, dépouillée nue, battue et laissée sur le côté de la route, nous pourrions l'aider si nous l'avons reconnue suffisamment bien comme l'un de ces voisins.

Mais Jésus dépeint l'image d'un autre type de voisin. Lisez l'histoire si vous osez et ces cinq choses vous donneront la nourriture pour votre réflexion.

1 - Le bon Samaritain avait de la compassion et il a agi à partir de cela.
2 - Bien que méprisé par la race de l'homme  battu, le bon Samaritain a mis de côté les différences raciales.
3 - Le bon Samaritain a sorti de sa bourse tout l'argent qu'il possédait pour payer les frais de l'homme battu, sans penser à se faire rembourser.
4 - Le bon Samaritain avait une bonne réputation, voilà pourquoi  l'aubergiste lui a fait confiance et l'a cru sur parole.
5 - Le bon Samaritain était un homme très généreux et peut-être il s'est endetté en entretenant l'homme battu aussi longtemps qu'il lui fallait pour se remettre sur pied.

Quand Jésus eut terminé sa parabole, le professeur de loi qui avait posé la question dmeuirait stupéfait, sachant qu'il ne pouvait jamais passer le test.

Pourrions-nous le faire ? Je sais que je ne pourrais pas sans l'aide de Dieu.

 

Regarder la vidéo


La prière du Seigneur 6 - La prière du Seigneur

Avez-vous déjà été submergé par les responsabilités de la vie et par la montagne des soucis, des douleurs et des malheurs de l'humanité tourbillonnant autour de vous ? Est-ce que l'univers reconnaît notre petit grain de poussière dans l'immense schéma des choses ? Nous semblons si insignifiants, une bouffée d'air, un souffle et dans une seconde nous sommes partis. Où est Dieu dans tout cela ? Y fait-il attention ? Jésus dit que oui. Jésus nous enseigne comment parler à Dieu et comment s'adresser à Lui. Et le plus merveilleux de tout c'est qu'il nous dit de nous adresser à Dieu comme à notre Père ... PÈRE. Qu'il est aussi proche de nous que l'air que nous respirons. Qu'Il a un Royaume et qu'Il veut que nous fassions partie de ce Royaume et que nous prenions part dans Ses plans glorieux pour Sa création. Jésus a enseigné à ses douze disciples comment prier et cela a changé leur vies, et cela peut changer nos vies aussi.

Regarder la vidéo


Golgothe 7 - Golgothe

Il est difficile de regarder cette reconstitution de Jésus crucifié. Alors, pourquoi les chrétiens insistent-ils pour se concentrer sur cet événement brutal? Beaucoup de gens veulent se souvenir de Jésus comme d'un bon homme, un grand prophète même, mais ils insistent pour nier sa crucifixion. Le refus de la crucifixion de Jésus corrompt le travail miséricordieux de Dieu pour toute l'humanité. En raison de la crucifixion de Jésus, notre nature pécheresse a été mise à mort sur la croix avec le Christ. Dieu a déclaré que notre nature pécheresse ne peut produire aucune bonne chose. Il considère le péché comme une chose totalement corrompue, inutile, en passant une sentence de mort sur elle et en la clouant à la croix avec le Christ. Grâce à cet acte douloureux de crucifixion, Dieu a mis à mort la nature pécheresse de ceux qui se repentent de leurs péchés et mettent leur foi en Jésus-Christ. L'apôtre Paul écrit dans Romains 6:6 que les chrétiens croyants sont «crucifiés avec lui». Et il poursuit en disant dans Romains 6:11: «Vous devez aussi vous considérer comme morts pour le péché et vivants pour Dieu en Jésus-Christ.» Pour le monde, cette croyance semble insensée. Et pourtant, cet acte horrible a produit la plus grande bénédiction pour le monde et a accompli ce que la sagesse humaine n'a pas accompli: la libération de l'homme de la servitude du péché.

Regarder la vidéo


Jésus est ressuscité des morts 8 - Jésus est ressuscité des morts

La crucifixion de Jésus n'a jamais été la fin de l'histoire. En fait, à bien des égards, c'est le début. Quand Jésus est apparu dans la chambre avec les disciples, il a calmé leurs peurs, leur a souhaité la paix, puis a commencé à leur montrer comment était l'accomplissement des promesses de Dieu dans l'Ancien Testament. Voir Luc 24:44. Jésus s'est clairement identifié comme celui qui accomplirait les promesses de l'Ancien Testament de Dieu. L'apôtre Paul résumerai plus tard cette bonne nouvelle en disant que «Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures; qu'il a été enseveli, et qu'il est ressuscité le troisième jour, selon les Ecritures» (I Cor 15:4). Si Christ n'a pas ressuscité des morts, la foi des chrétiens est vaine. Il n'y aurait pas eu d'évangile, si celui qui est mort pour les péchés de l'humanité, n'avait pas ressuscité d'entre les morts. Tout le doute qui s'est écrasé sur les disciples quand Jésus est mort a été effacé au moment où l'ange a dit aux femmes au tombeau: «Pourquoi cherchez-vous le vivant parmi les morts? Il n'est pas là, mais il a ressuscité» (Luc 24: 5-6). Avez-vous confiance en la mort de Jésus-Christ pour votre salut lequel est la délivrance du péché et ses conséquences? Croyez-vous que Jésus est ce qu'il dit qu'il est?

Regarder la vidéo